Cancer pancréatique stade IV : l’association gemcitabine /Abraxane® accroît la survie globale

Selon les résultats de phase III de l'étude MPACT (Metastatic Pancreatic Adenocarcinoma Clinical Trial) l’association d’Abraxane (nab paclitaxel) et de gemcitabine majore la survie des patients atteints d’une forme avancée de cancer pancréatique.

MPACT est la plus grande étude clinique de phase III réalisée dans le cancer avancé du pancréas, avec l’inclusion de plus de 800 patients présentant un cancer pancréatique de stade IV. Elle a comparé l’association Abraxane + gemcitabine à la gemcitabine seule (traitement de référence).

L’association ABRAXANE® plus gemcitabine a démontré une amélioration significative des résultats statistiques des principaux critères d'évaluation secondaires par rapport à la gemcitabine seule, notamment une chute de 31 % du risque de progression ou de décès avec une survie médiane sans progression (PFS) de 5,5 contre 3,7 mois (HR 0,69, P = 0,000024) et un taux de réponse global (ORR) de 23 % contre 7 % (ratio taux de réponse de 3,19, p = 1,1 x 10-10).

L'un des autres critères d'évaluation comprenait le délai jusqu'à l'échec thérapeutique, qui s'est notablement amélioré avec la combinaison d'ABRAXANE par rapport à la gemcitabine seule.

Par ailleurs, l’association médicamenteuse n’a pas provoqué de toxicité accrue.

 

Partage