Congrès ECCO 16, ESMO 36 et ESTRO 30

Le congrès ECCO 16, ESMO 36 et ESTRO 30 s’est tenu les 23-27 septembre 2011 à Stockholm. Il a rencontré un très vif succès en réunissant plus de 16000 participants provenant de 80 pays.

Ce congrès a été organisé sous l’égide de l’ECCO (European Cancer Organization), société ombrelle européenne réunissant l’ensemble des sociétés savantes consacrées au cancer, dont le représentant pharmaceutique est l’ESOP, dans laquelle la SFPO représente la France.

Dans le cadre de ce congrès, la dimension pharmacie oncologique européenne, et plus singulièrement celle provenant de la France, a été bien représentée. Le programme et les posters sont consultables sur le site et prochainement en Pdf (abstract et poster) sur celui de Stabilis : http://www.stabilis.org/.

Il convient de noter en particulier les points suivants :

Guidelines Stability

« En mai 2010, un groupe de travail initié par la SFPO réunissait au Vaux de Cernay des pharmaciens européens experts, afin de rédiger un consensus européen sur la stabilité pratique des médicaments anticancéreux. Ce travail, coordonné par C. Bardin a permis de structurer et valider les différentes techniques d’analyses, mais également de proposer un axe de travail pour définir des seuils de tolérance (pourcentage de dégradation) au cas par cas. Ces recommandations ont été récemment publiées (C. Bardin, A. Astier, A. Vulto, G. Sewell, J. Vigneron, R. Tritller et al. Ann Pharm Fr 2011 ; 69, 221—23. Elles ont fait l’objet d’une communication affichée lors de cet ESMO » (poster n° 1307).

en savoir plus

Poster Vidaza Stabilité de l'Azacitidine

"Enfin, cela bouge! L'azacitidine (Vidaza ®) commercialisée depuis 2007 constituait l'un des médicaments anticancéreux les moins maniables en terme de stabilité. En effet, jusqu'à septembre 2011, les seules données disponibles étaient après reconstitution et conditionnement en seringue: 8H au réfrigérateur et 45 minutes à température ambiante. Des données préliminaires nous indiquaient qu'il était possible de congeler l'azacitidine ( Duriez A, Vigneron JH, Zenier HA, May I, Demoré BM. Ann Pharmacother. 2011;45:546.) afin d'en augmenter la stabilité. En septembre, le rcp du produit actualisé par les laboratoires Celgene indiquait une nette amélioration de la stabilité en cas de reconstitution avec de l'eau réfrigérée (22h). L'équipe du Pr Astier nous démontre dans cette communication affichée une dégradation lente après reconstitution avec de l'eau refrigérée caressant l'espoir d'étendre à 7 jours la stabilité de l'azacitidine dans certaine conditions. Ces nouvelles données inciteront probablement les utilisateurs à reprendre des schémas d'administration de l'AMM, d'anticiper les préparations voire proposer des administrations au domicile des patients" (Poster n° 1318).

en savoir plus....   

Recommandations Anticorps monoclonaux

"Un groupe de travail de la SFPO, constitué d'experts en chimie, immunologie et pharmacie oncologique et animé par JF. Tournamille, a rédigé des recommandations sur la préparation des anticorps monoclonaux dans les même enceintes que les anticancéreux après analyse des éléments scientifiques disponibles et des conséquences supposées de contaminations croisées. Une recommandation pour la SFPO qui prend ainsi partie dans ce débat qui ne cesse d'alimenter la polémique depuis la mise sur le marché d'anticorps monoclonaux thérapeutiques." (JF Tournamille et al ; ESMO 2011 ; poster n° 1317).

Stabilité de la L- Asparaginase

L'équipe du Pr Astier démontre une stabilité de plusieurs jours de la L-asparaginase en poche. Un progrès pour les traitements du week-end." Poster n° 1313.

Stabilité du rituximab : ESMO 2011

"Le Rituximab est stable après dilution à 1 mg/ml en poches NaCl pendant au moins 6 mois à 4°C permettant aux pharmacies d'anticiper leurs préparations (V. Vieillard et al ; Poster n° 1305).

Pour la première fois un track (Regulatory, clinical trials, pharmacy) a été placé sous la responsabilité d’un oncologue (C. Dittrich, Vienne, Autriche) et d’un pharmacien (A. Astier, France). Parmi les 3 symposiums scientifiques présentés dans le cadre de ce track, celui organisé entièrement par l’ESOP a été consacré à la pharmacométrie en oncologie (The applications of pharmacometry in oncology : Chair P. Hartvig et A. Astier) avec des présentations de E. Chatelut (France), C. Kloft (Allemagne), A. Huitema (Pays-Bas) et I Troconïz (Espagne). La « Society session » de l’ESOP a été dévolue au thème : Oral Chemotheray : from absorption to adherence : Is the patient being treated ?, avec des présentations de W. Weitschies (Allemagne), M. Daouphars (France) et K. Meier (Allemagne, President de l’ESOP). Elle a rencontré un vif succès avec plus de 200 auditeurs.

Partage